Sélectionner une page
.
Les poêles en Teflon deviendraient toxiques pour l’organisme lorsqu’elles sont rayées, ou qu’elles commencent à avoir de l’âge (à partir de 2 ans en moyenne). En 2010 nous avons adopté les casseroles et poêles en inox 18/10. Ces plats de cuisson, lorsque nous ne sommes pas habitués, sont très lourds. Aussi il était ardu de chauffer les préparations telles que les plats à base d’oeufs, ou les pâtes à crêpes, sauf en y ajoutant de la matière grasse à outrance. Quelle alternative donc aux poêles en teflon et en inox ? J’ai cherché sans succès des plats au Maroc, mais les bases de tajine sont le plus souvent vernis. J’étais pourtant sur une piste intéressante.

L’artisanat en terre cuite de Colombie

Nous sommes au salon Naturally de Paris l’été 2010. Alfrédo PAEZ expose des plats traditionnels colombiens : des plats en argile noire, sans revêtement, faits à la main. Sur son stand « La Chamba« , Alfrédo PAEZ nous propose très chaleureusement une démonstration, et fait revenir un magret de canard avec très très peu de matière grasse.
Aucune éclaboussure, le manche de la poêle reste à température ambiante, et le canard sent incroyablement bon ! Admirative, j’observe et retrouve les sensations d’une cuisine simple et attirante. J’achète donc la {plus grosse} poêle, et l’utilise avec beaucoup de plaisir plusieurs mois, jusqu’à ce que je la brise lors de mon déménagement l’automne 2011. Malheureusement, la boutique d’Alfrédo est en Haute Loire, et il ne vend pas ses plats par correspondance.

La Chamba

La Chamba est localisée dans la vallée de la rivière Magdelena, dans le département de Tolima en Colombie. Cette communauté descend des Indiens : les PIJAO. Deux cent familles d’artisans perpétuent toujours la tradition de la poterie, et ce depuis des centaines d’années. Chaque pièce est issue de la culture ancéstrale des indiens PIJAO. La couleur noire de la poterie est le résultat d’un processus spécial que les artisans ont développé à travers les années.
.
Le processus de fabrication des ustensiles culinaires en argile noire est le résultat du mélange d’argiles lisses, sablonneuses et réfractaires qui permettent la concentration de chaleur dans le récipient. Après un long travail de préparation des matières premières tels que la déshydratation, la saturation, le séchage et le moulinage, chaque pièce passe à la cuisson dans des fours conçus par les artisans. Les fours sont composés de briques et de terre et atteignent approximativement entre 700°C et 1000°C, ce qui explique leur grande résistance. La phase finale du procédé est le polissage qui s’effectue à l’aide d’une pierre semi précieuse : « la turquoise ». Enfin, les pièces sont polies, jusqu’à obtention de cet éclat brillant. Chaque pièce est donc totalement artisanale !

Comment utiliser les plats ?

Les cocottes s’utilisent sur tous types de feux : directement sur la flamme, sur les plaques au Gaz, les plaques électriques, vitrocéramiques, mais aussi dans les fours traditionnels, les fours à pain, les fours solaires, à braise, et même les cheminées. Avant la cuisson, il suffit de préchauffer votre cocotte sur un feu vif avec toujours un peu de liquide, puis de passer à une cuisson à feu doux.

Avant la première utilisation de votre cocotte, il est important de porter à ébullition un mélange d’eau et de lait (50/50) correspondant à la moitié du récipient, puis de la laver à l’aide d’un liquide vaisselle et d’une éponge. Les cocottes de La Chamba passent également au lave vaisselle.

.

Aujourd’hui, en mai 2017, il semblerait que « La Chamba » ait fermé ses portes. En fouillant un peu sur la toile, je découvre Cocinabio. Cette boutique de vente en ligne propose les produits Oyera, une gamme de poterie culinaire noire créée en collaboration avec quelques potiers portugais. D’après les conseils d’utilisation, les poteries Oyera semble moins solides, mais l’alternative est tout de même intéressante et à creuser !

Si cet article vous a inspiré...

Vous aimez Elämä.fr ? N'en perdez plus une miette :)