Sélectionner une page

 

 

Voici une initiative à saluer. Le Wonderbag, pensé et inventé par Sarah Collins. Cathy Menees, ambassadrice de ce produit révolutionnaire, s’est rendu au Kenya afin de présenter le projet.

Au Kenya dans ce village de Sukutan, les femmes peinent pour la cuisson de leurs aliments. Elles doivent aller chercher le bois une à trois fois par jour, selon ce qu’elles peuvent transporter. Les heures de marche sur cette terre aride sont très difficiles, et même dangereuses dans certaines région. La cuisson nécessite ensuite de nombreuses heures, notamment à cause du vent. Les femmes et les filles doivent surveiller la cuisson en permanence afin de ne pas brûler le repas. En extérieur ou à l’intérieur, les risques d’accident sont élevés : les enfants en bas âge sont souvent proches du feu et des casseroles.

wonderbag-eco-mijoteur

Le Wonderbag est un système portatif permettant la cuisson lente des aliments, fonctionnant sur le même principe que la marmite norvégienne. C’est un éco-mijoteur non électrique qui fonctionne sur le principe de rétention de chaleur. La casserole doit y être placée après quelques minutes de cuisson sur le feu. Le Wonderbag préserve si bien la chaleur que la cuisson peut continuer sans source d’énergie complémentaire. Economie d’énergie, de combustible, d’eau, de temps de marche, d’heures de surveillance… Le Wonderbag a changé la vie à des dizaines de milliers de femmes africaines  ! Il a même un effet écologique sur la planète puisqu’il réduit les émissions de gaz à effet de serre et permet de diminuer la coupe du bois dans la campagne au Kenya et ailleurs.

Aujourd’hui, les Wonderbags sont aussi fabriqués au Kenya, et sont vendus par les femmes à des prix raisonnables. Les couleurs de ces sacs de cuisson sont à l’image de l’habit culturel, colorées et joyeuses. Ce gain de temps inestimable permet aux femmes de découvrir une nouvelle vie, de lancer un petit commerce, travailler la terre, aller à l’école pour les jeunes filles… un outil précieux.

En quelques années, Sarah la créatrice et Cathy l’ambassadrice ont déjà distribué plus de six cent mille exemplaires en Afrique du Sud principalement, et elles espèrent voir le nombre croître.

Ecologique et solidaire

Un Wonderbag acheté en occident permet la distribution d’un Wonderbag en Afrique. Ecologique et optimisateur de temps, les foyers occidentaux apprécient également le concept novateur. Cela permet notamment de transporter des repas qui resteront chauds près de douze heures !

Boutique du Wonderbag

•••

Si cet article vous a inspiré...

Vous aimez Elämä.fr ? N'en perdez plus une miette :)